COMPTABILITÉ, CONTRÔLE & AUDIT



Le master CCA de l’ESTEM est un master reconnu par l’Etat. Il a donc l’équivalence d’un master national.

Le master Comptabilité - Contrôle - Audit (CCA) de l’ESTEM est également organisé en double diplomation avec le master Droit – Sciences Economiques et de Gestion - Spécialité Comptabilité, Contrôle & Audit de l'Université du Mans.

Dans le cadre du programme d’échange commun avec l’Université du MANS, les étudiants de l’ESTEM ont la possibilité de passer la 5ème année, (soit le master 2), directement à l'Université du Mans en France
Le master CCA permet d'obtenir le maximum de dispenses aux épreuves du Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG) (5 sur 7 modules). Aussi, les deux années du master CCA ont été fixées par référence aux programmes officiels des examens d'expertise-comptable.
A l'issue d'un stage de 3 ans en cabinet, le détenteur du diplôme supérieur comptable et de Gestion (DSCG) passera le diplôme d'expertise-comptable (DEC) afin de pouvoir s'inscrire à l'Ordre des Experts Comptables et exercer la profession.

COMPÉTENCES ET CONNAISSANCES :

• Savoir pratiquer un diagnostic financier ;
• Savoir utiliser les critères de choix d’investissement ;
• Maîtriser les techniques approfondies comptables et financières de sociétés et de groupes de sociétés ;
• Connaître les principaux marchés de capitaux ;
• Identifier l’ensemble des problématiques de collecte, stockage, traitement et communication de l’information dans l’entreprise ;
• Comprendre les liens entre les fonctions finance / contrôle et les systèmes d’information ;
• Atteindre un bon niveau d’Anglais des affaires ;
• Savoir appliquer les principes de base de la gestion de portefeuille et des mesures de la performance, savoir valoriser les instruments financiers ;
• Être capable de formuler une problématique juridique ;
• Savoir utiliser les principales dispositions légales et fiscales en matière de dividende ;
• Connaître et maîtriser les aspects juridiques et fiscaux des opérations de financement de l’entreprise;
• Connaître les grands principes de la fiscalité directe et du calcul de l'impôt, et en maîtriser l'application ;
• Savoir organiser un travail de groupe sur des dossiers complexes et transdisciplinaires.

 

Pour être inscrit dans une formation conduisant au diplôme de master, les étudiants doivent justifier
- d'un diplôme national conférant le grade de licence dans un domaine compatible avec celui du diplôme national de master concerné.

Conditions d’accès :
• Dossier de candidature et son étude par une commission d’admission ;
• Entretien d’admission;

Profil d’entrée : Curiosité intellectuelle, esprit d’ouverture, adaptabilité.
Admission en M2 : 
Admission en parallèle (en cinquième année) : Au cas par cas selon la réglementation en vigueur et l’autorisation du ministère de tutelle.

Calendrier :
La Rentrée Universitaire est programmée pour le mois de Septembre de chaque année.

Professionnalisation 

Différents enseignements sont assurés par des intervenants aussi bien de l’université le Mans, les professeurs de l’ESTEM et ceux issus du monde professionnel en particulier dans le domaine de l’audit et des systèmes d’information.

De nombreuses conférences/cabinets ou conférences/profession sont organisées tout au long de la formation.

Aussi, un projet de fin d’études de 4 mois est prévu en Master 2 et un stage de 4 mois est obligatoire en M1.

SEMESTRE 1 MASTER COMPTABILITÉ CONTRÔLE AUDIT

Droit des contrats spéciaux 3 crédits ECTS
Opérations de restructuration et fusion 3 crédits ECTS
Gouvernement des entreprises 2 crédits ECTS
Gestion de la performance des SI 2 crédits ECTS
Droit des sociétés (développement de l'entreprise) 3 crédits ECTS
Analyse financière des groupes 3 crédits ECTS
Le contrôle dans les organisations 2 crédits ECTS
Approche fiscale de l'entreprise 2 crédits ECTS
Référentiel comptable et communication financ. des groupes 3 crédits ECTS
Consolidation des comptes 3 crédits ECTS
Gestion des investissements et financements 2 crédits ECTS
Anglais des affaires 2 crédits ECTS
Mathématiques appliquées à la gestion 2 crédits ECTS

 

Semestre 2 MASTER COMPTABILITÉ CONTRÔLE AUDIT

Droit des groupes 3 crédits ECTS
Trésorerie 2 crédits ECTS
Introduction à l'audit légal des comptes 2 crédits ECTS
Management stratégique 2 crédits ECTS
Controle de gestion et stratégie 3 crédits ECTS
Droit pénal 3 crédits ECTS
Anglais des affaires 2 crédits ECTS
Préprofessionalisation 2 crédits ECTS
Stage, mémoire et préparation au stage 6 crédits ECTS
Approche fiscale des organismes à but non lucratifs 2 crédits ECTS

 

Semestre 3 MASTER COMPTABILITÉ CONTRÔLE AUDIT

Droit du financement des entreprises 3 crédits ECTS
Droit et pérennité des entreprises 3 crédits ECTS
Evaluation de l'entreprise 3 crédits ECTS
Enjeux de l'audit et cas pratique 4 crédits ECTS
Audit et environnement informatique 3 crédits ECTS
Audit des procédures et des états financiers 3 crédits ECTS
Anglais des affaires 3 crédits ECTS
Pré-professionalisation au stage 2 crédits ECTS
Management de projet et changement 3 crédits ECTS
Ingénierie financière 3 crédits ECTS

 

Semestre 4 MASTER COMPTABILITÉ CONTRÔLE AUDIT

Gouvernance des SI 3 crédits ECTS
Contrôle et management : synthèse 3 crédits ECTS
Contrôle et ressources humaines 4 crédits ECTS
Consolidation approfondie 4 crédits ECTS
Stage et soutenance 16 crédits ECTS

 

 

Le master Comptabilité Contrôle Audit, conduit principalement les étudiants à l'exercice de 4 professions :

L'expertise-comptable

L'expert-comptable établit les documents sociaux : compte de résultat, bilan et annexe. Il est aussi le conseiller privilégié du chef d'entreprise. Métier en constante évolution, les missions sont très diverses au regard des clients traités ou aux problèmes rencontrés.
Ce métier peut être exercé en profession libérale ou au sein d'un cabinet en tant qu'associé ou au sein d'une grande entreprise

Le commissariat aux comptes

La mission principale du commissaire aux comptes est de certifier les comptes des entités contrôlées. Ses travaux sont soumis à des principes d’indépendance et d’éthique. Selon les termes consacrés, sa mission consiste en :

  • L’expression d’une opinion sur la régularité, la sincérité et l’image fidèle des comptes annuels et consolidés ;
  • la vérification de la sincérité et de la concordance avec les comptes annuels des informations financières ;
  • la révélation au Procureur des faits délictueux dont il a eu connaissance ;
  • le cas échéant, l’émission d’attestations à la demande de l’entité, la prévention des difficultés dans le cadre de la procédure d’alerte dans certaines entités.

Le commissaire aux comptes est indépendant, il ne s'immisce pas dans la gestion de la société, il n'a pas le rôle de conseiller.
Diplômé du master CCA, l'expert-comptable stagiaire effectuera des missions d'audit afin de pouvoir exercer cette profession.

 

L'audit

Interne ou externe, l'auditeur est de plus en plus sollicité pour améliorer les performances de l'entreprise dans de nombreux domaines : juridique, social, informatique, systèmes d'informations,...
Ce métier constitue un tremplin intéressant pour accéder à des postes à responsabilité de grandes entreprises.

Le master CCA est la voie privilégiée pour cette profession. Un très bon niveau d'anglais est requis.

Le contrôle de gestion

Le contrôleur de gestion élabore les budgets prévisionnels, les tableaux de bords. Il répertorie l'ensemble des résultats de l'entreprise, afin de contrôler, de mesurer et d'analyser son activité. Il facilite ainsi la prise de décision et propose des solutions pour remédier aux difficultés rencontrées.

Il est salarié d'une entreprise.

Le master CCA, très apprécié des recruteurs, permet d'entrer directement dans une entreprise en qualité de contrôleur de gestion.

Responsables de la Formattion
275
Type de diplôme
Master
Durée d'étude
2 ans